FICHE IST : Herpès génital

L’herpès génital (HG) est l’une des MST les plus répandues dans le monde et représente la première cause d’ulcère génital. 

SYMPTOMATOLOGIE

Durée d’incubation : 2 à 20 jours

Primo-infection : 

  • le plus souvent asymptomatique (50 à 90% des cas)
  • vulvite aigue œdémateuse, érosive hyperalgique chez la femme
  • peu symptomatique chez l’homme

Récurrence : 

Survient chez 20 à 50% des patients

  • Prodromes à type d’hypoesthésie ou de dysesthésies 
  • Bouquet vésiculo-pustuleux, évoluant vers de petites érosions confluentes à contours polycycliques 
  • Possible adénopathie sensible

Diagnostic & Dépistage

Le diagnostic d’herpès génital est avant tout clinique

Indication du diagnostic biologique :

  • présentation atypique d’HG 
  • complications extragénitales d’un HG,
  • diagnostic différentiel d’une autre MST ou d’une autre dermatose ulcéreuse génitale. 
  • Avant instauration d’un traitement antiviral suppresseur au long cours

Technique de référence : isolement du virus HSV dans la culture sur un prélèvement de la base d’une vésicule

Si le délai de prélèvement et la mise en culture doit dépasser 48 heures, il faut congeler le prélèvement à -80 degrés. Un résultat négatif en culture n’affirme pas l’absence d’infection. 

Alternative possible : PCR HSV sur prélèvement de vésicule

Une culture ou une PCR négative n’élimine pas une infection herpétique

Traitement

Primo-infection :

Aciclovir per os : 200 mg x 5/ j (IV : 5mg/kg toutes les 8 h) pendant 7 à 10 jours ou valaciclovir 500 mg x 2/ j per os pendant 10 jours 

Récurrences 

Aciclovir, valaciclovir sont efficaces dans cette indication mais n’ont d’intérêt que dans les épisodes potentiellement importants et/ou prolongés. 

Aciclovir (200 mg x 5 / j) per os pendant 5 jours. ou Valaciclovir (500 mg x 2/ j) per os pendant 5 jours. 

Les traitements courts n’ont pas l’AMM en France 

Traitement préventif des récurrences

 Chez les patients présentant au moins 6 récurrences annuelles. Valaciclovir : 500 mg/ j per os en une prise 

Herpès génital et grossesse 

La conférence de consensus de 2002 recommande la prescription systématique d’aciclovir per os à partir de la 36ème semaine d’aménorrhée (400 mg x 3/jour) chez les femmes ayant eu un 1er épisode d’herpès génital pendant la grossesse. 

Mesure complémentaire

Source : 

https://www.sfdermato.org/media/image/upload-editor/files/Guidelines%202016(1).pdf

istclic

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.